Android OEMConfig : une petite révolution dans l’univers mobile

Avec OEMConfig, les constructeurs de terminaux mobiles peuvent les rendre entièrement configurables à distance, de façon dynamique, via les solutions d’UEM (Unified Endpoint Management). OEMConfig ouvre ainsi le champ des possibles aux constructeurs, qui peuvent désormais modeler leur propre univers en toute simplicité. Zoom sur cette ouverture Android qui a le vent en poupe.

Gestion d’appareils Android Entreprise avec OEMConfig : comment ça marche ?

Dès leur apparition, les plateformes de gestion des mobiles ont permis de paramétrer sur les terminaux Android les fonctionnalités spécifiques de certains fabricants (fonctions liées à leur ‘surcouche’ logicielle). Mais l’opération restait souvent complexe et exigeait les outils logiciels propriétaires du constructeur. Par exemple, pour activer l’utilisation de la fonction ‘scan’ sur des terminaux Zebra, il fallait réaliser plusieurs opérations et exploiter l’outil StageNow, externe à l’UEM. La mise en oeuvre était longue et parfois complexe.

Avec OEMConfig, un constructeur peut différencier ses appareils mobiles : il peut enrichir sa version Android avec des fonctions configurables à distance, qui ne seront disponibles que sur sa gamme de smartphones et tablettes. Le fabricant intègre alors ces réglages spécifiques dans son application OEMConfig, qui est téléchargée sur la plateforme UEM. Tous les paramètres propres au constructeur seront alors affichés dans la console et configurables à distance. Lorsque l’app OEMConfig est installée sur un terminal depuis l’UEM, elle configure le mobile selon les réglages choisis par l’administrateur. En résumé, grâce à OEMConfig, paramétrer à distance les fonctionnalités spécifiques d’un fabricant Android devient très simple !

.

Quels bénéfices ?

Du côté des fabricants, les avantages sont certains en termes de personnalisations et de différenciation.

Du côté des éditeurs de solutions UEM, on remarque également un grain de temps lié au développement de fonctionnalités propres à certains fabricants Android. Ils n’ont en effet plus besoin de mettre en place des API personnalisées, ce qui leur libère du temps pour se concentrer sur des fonctionnalités à plus forte valeur ajoutée, par exemple renforcer la sécurité (lire à ce sujet notre livre blanc sur la sécurité des mobile) ou améliorer l’expérience utilisateur.

Pour les administrateurs UEM enfin, ils voient leur quotidien simplifié avec l’utilisation d’OEMConfig, qui prend en compte et exécute les paramètres spécifiques des différents constructeurs, sans avoir à passer par des outils tiers. Vous voulez découvrir comment simplifier l’administration de votre flotte mobile, téléchargez notre guide !