DSI : pourquoi s’intéresser à Android Enterprise ?

En 2018, Google entend plus que jamais affirmer sa présence sur le marché de la mobilité d’entreprise. En effet, avec Android Entreprise, le géant américain apporte une réponse crédible aux besoins de gestion de la mobilité d’entreprise dont il est intéressant de prendre la mesure dès à présent. Voici trois raisons pour lesquelles il est urgent de s’intéresser à Android Enterprise.

Le “device admin” traditionnel va disparaître

Le management des mobiles Android en entreprise tel que nous le connaissons aujourd’hui va disparaître. En effet, Google a récemment annoncé que, d’ici 2019, le “device admin” qui consistait à accorder les droits d’administration complets à l’application de l’éditeur EMM (Enterprise Mobility Management) pour manager les terminaux à distance ne serait plus disponible. Elle laissera place à Android Enterprise, une solution unique qui permettra de gérer l’ensemble des appareils Android, avec une sécurité plus fine et des choix de configurations plus étendus. Il n’existera donc plus qu’Android Enterprise pour gérer les mobiles sous cet OS ; et c’est d’ailleurs déjà le cas sous Android 8.0.

Une gestion unifiée des terminaux Android

En tant que DSI, l’une des principales difficultés que vous rencontrez lorsqu’il s’agit de gérer des appareils Android est la multiplicité des versions dont il faut assurer les mises à jour. Avec Android Enterprise, vous n’aurez plus ce problème ! En effet, Google a décidé d’unifier tous les types de terminaux via l’OS Android afin de simplifier leur management. Tous les constructeurs intègrent donc d’ores et déjà dans leurs terminaux les capacités Android Enterprise. Ainsi, il sera possible de manager tous les appareils de la même façon, quels que soient le modèle, la gamme ou le constructeur. Une aubaine pour les entreprises, qui pourront choisir des terminaux mobiles moins chers ou selon leurs fonctionnalités, tout en bénéficiant d’une performance de management optimale.

Plus de flexibilité et de simplicité

Android Enterprise offre des avantages tant pour la DSI que pour les utilisateurs. D’abord, le déploiement d’Android Enterprise est très rapide car, dans le cas où l’entreprise est propriétaire des appareils, il ne nécessite pas de comptes utilisateurs Google. De même, le téléchargement de l’agent EMM qui permet l’activation des terminaux en mode Android Enterprise se fait simplement, par exemple via NFC ou QR code.

Avec Android Enterprise, le BYOD prend également une toute nouvelle dimension. En effet, la plateforme permet de séparer les applications professionnelles et personnelles en les dédoublant si nécessaire : celles qui ont à trait à l’environnement professionnel de l’utilisateur arborent un symbole spécifique qui les distingue clairement des applications personnelles, dont le design reste inchangé. Par exemple, la messagerie professionnelle sera reconnaissable grâce à une icône représentant un attaché-case.

Dans la même veine, les notifications provenant des applications professionnelles s’afficheront avec cet icône orange, tandis que celles issues des applications personnelles garderont leur habillage habituel. Ainsi, les services informatiques peuvent gérer les données d’entreprise en toute simplicité, tandis que les données personnelles des utilisateurs restent privées.

Enfin, la plate-forme Android Enterprise permet des restrictions d’utilisation qui n’existaient pas auparavant ou qui étaient gérées seulement par des API propriétaires (Wifi, caméra, envoi de SMS…). La liste de ce que l’on peut contrôler avec la solution est longue (consulter notre billet à ce sujet).

L’intérêt d’Android Enterprise est donc tout trouvé pour les entreprises : moins de temps à déployer et à gérer les terminaux mobiles, et plus de souplesse dans le choix des configurations.

Tous les articles

RESTEZ INFORMÉ